Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers Mission d'évaluation de l’accès aux droits sociaux La dette des établissements publics de santé

Actualités

Le groupe SRC améliore le programme de stabilité.

Crée le 29/04/2014
Manuel Valls a détaillé, dans une lettre aux députés, les aménagements en faveur de plus de justice sociale qui étaient attendus sur le pacte de stabilité. Cette annonce intervient après une semaine de concertation avec le groupe SRC. C’est une coopération fructueuse qui a eu lieu entre le gouvernement et sa majorité. Elle permettra, en outre, de préserver le pouvoir d’achat de 6 millions de retraités les plus modestes.

Reçus la semaine dernière à Matignon, les députés socialistes ont fait entendre leur position sur le programme d’économies du Premier ministre. Le groupe SRC soutient fermement la stratégie de désendettement du Gouvernement et partage l’objectif des 50 Mds d’économies d’ici 2017. Cependant, l’effort demandé à la nation mérite d’être conduit dans le souci de la justice sociale.

Derrière Bruno Le Roux, ils avaient exigé des aménagements pour les petites retraites, pour les bas salaires de la fonction publique et pour les contribuables les plus modestes. La lettre de Manuel Valls aux parlementaires montre que le message a bien été entendu.

Le Premier ministre propose que « tous les retraités qui perçoivent jusqu’à 1200 euros de pension tous régimes confondus » ne soient pas concernés par le gel des retraites. C’est un geste conséquent qui va préserver le pouvoir d’achat de 6,5 millions de personnes. Par ailleurs, les députés socialistes avaient demandé le respect du plan pauvreté décidé par Jean-Marc Ayrault en 2012. Là aussi, ils ont été entendus. La revalorisation du RSA, dont le Gouvernement avait annoncé le report d’un an, aura finalement bien lieu à la rentrée de septembre. Le traitement des fonctionnaires avait été évoqué avec le Gouvernement. Les députés ont obtenu le dégel des plus bas salaires de la fonction publique. 1,6 millions d’agents bénéficieront de cette revalorisation d’en moyenne 440 euros dès 2015.

Enfin, une mesure fiscale de soutien au pouvoir d’achat aux ménages les plus modestes avait été annoncée dès le discours de politique générale. Les députés seront étroitement associés à son élaboration dès le PLFR 2014.

La méthode de travail qui a conduit à amender ce plan d’économies témoigne d’un profond respect des parlementaires et illustre parfaitement le contrat de majorité qu’a souhaité mettre en place le groupe SRC avec le Gouvernement. Les députés socialistes souhaitent continuer sur cette lancée, condition de la confiance réciproque.



Inscription à la newsletter