Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Actualités

Plan pauvreté : table ronde avec le Président de la République et les associations.

Crée le 15/10/2014
Représentante l'Assemblée nationale au sein du Conseil national de lutte contre les exclusions (CNLE), Gisèle Biémouret a participé ce mardi 14 octobre à une visite de l'Agence du don à Clichy-la-Garenne en nature suivie d’une table ronde sous la présidence de François Hollande avec les principales associations de solidarité (*). La rencontre visait à dresser un état des lieux sur la mise en œuvre du plan Pauvreté engagé depuis maintenant deux ans.

Participaient également à la table ronde, Ségolène Neuville (Sec. d’état aux personnes handicapées et à la lutte contre les exclusions) et François Chérèque (Chargé du suivi du plan).

Durant les échanges, le chef de l'Etat a rappelé sa détermination quant à la mise en œuvre et à l’évaluation régulière de ce plan pluriannuel. Il faut agir "globalement pour que les personnes puissent revenir dans un délai le plus court possible vers l'activité, (…) vers la citoyenneté".

Plusieurs préconisations du plan ont pu déjà voir le jour : renforcement de l'accès au droit et de soutien financier, revalorisation du Revenu de solidarité active (RSA) socle, lancement de la garantie Jeunes...

Ségolène Neuville a avancé un ensemble de mesures complémentaires pour faciliter l'accès au droit ( coffre-fort numérique pour sauvegarder toutes les pièces justificatives, dispositif simplifié de partage d'informations entre institutions, simulateur de droits). Elle a également annoncé le travail commun avec son collègue de l’agriculture sur la filière des fruits et légumes, pour avoir "des produits frais" et "de la qualité" dans l'aide alimentaire attribuée.

Dans son intervention, la députée du Gers a relevé trois en particulier : la question de l’aide alimentaire (plan de politique publique de l’alimentation, projet de plateforme dans le Gers), la situation spécifique des inégalités en milieu rural (cf. article précédent) et la prise en compte des personnes précaires comme acteur des initiatives publiques à l’image du 8° collège au sein du CNLE.



Le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale mis en place début 2013, ce sont des mesures concrètes :

- Pour l’amélioration du pouvoir d’achat des familles fragiles : 2%/an d’augmentation du RSA en plus de l’inflation ; 10%/an d’augmentation du Complément familial et 5%/an d’augmentation de l’Allocation de soutien familial ; l’augmentation du nombre de bénéficiaires des tarifs sociaux de l’énergie pour atteindre 4M de foyers à terme ; 90 000 rendez-vous des droits sur l’année réalisés.

- Pour l’hébergement d’urgence et le logement : 7000 places créées ou pérennisées ; 117 000 logements sociaux construits en 2013 et l’objectif de 134 000 en 2014.

- Pour l’accès aux soins : élargissement de l’accès à l’ACS et la CMU-C pour atteindre 750
000 bénéficiaires.

- Pour l’accès à l’alimentation des plus démunis : une confirmation des crédits, à 499 M€ au niveau européen, auxquels s’ajoutent 88 M€ de crédits nationaux pour l’aide alimentaire sur 2014 – 2020.

- Pour l’emploi des jeunes : 50 000 nouveaux emplois d’avenir créés en 2014 ; l’objectif de 50 000 bénéficiaires de la Garantie Jeunes en 2015 (objectif 100 000 en 2017)



---
(*) Organisations représentées : Collectif Alerte, Fnars, ATD Quart Monde, Uniopss, Croix Rouge française, Secours Populaire, Fondation Abbé Pierre, Secours Catholique, Union nationale des missions locales, Familles rurales, Emmaüs, Fondation Face.



Inscription à la newsletter