Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers Mission d'évaluation de l’accès aux droits sociaux La dette des établissements publics de santé

Actualités

Panjas : cérémonie du Bataillon de l'Armagnac.

Crée le 08/06/2015
Retrouvez le discours prononcé par Gisèle Biémouret pour la Cérémonie Commémorative du rassemblement du Bataillon de l'Armagnac à Panjas.


« La Bataille suprême est engagée, la bataille de France mais surtout celle de la libération de l’Europe de la terreur nazie. » C’est en ces termes que le Général de Gaulle s’est exprimé le 06 juin 1944 aux Français pour leur signifier le début des opérations militaires sur le continent.

C’est donc le jour J pour des milliers de combattants. Sur les plages de Normandie se joue l’issue de la Seconde Guerre Mondiale. Partout les troupes allemandes reculent. Rien ne peut plus s’opposer à l’élan libérateur des alliés qui vaincront définitivement en mai 1945.

Ici à Panjas, seulement quelques heures plus tard après le débarquement, sonnait le rassemblement des membres du bataillon de l’Armagnac. Ce jour-là s’est levé l'espoir d’un monde meilleur renaissait, un monde de paix et de justice sociale.

C’est ici, aux confins du Gers, que fut lancé le grand jour pour le peuple de l’ombre décidé à mettre fin aux années de l’occupation et à passer à la lumière.

En ce sens, je citerai un extrait du récent discours de notre Président de la République prononcé lors de l’entrée au Panthéon de quatre figures emblématiques de la Résistance française.

« Face à l’indifférence, chaque génération a un devoir de vigilance, de résistance. Et chaque individu a le choix d’agir. Tout commence par un choix, même si l’on mesure rarement à l’avance là où il peut conduire. » Les volontaires du bataillon de l’Armagnac ont justement fait le choix d’agir.

Parfois au péril de leur vie, ces hommes, souvent très jeunes, de conditions sociales différentes, d’horizons divers, ont trouvé les ressources pour accomplir la mission de leur vie.

C’est ici, dans ce berceau de l’Armagnac, terroir où sont entretenues de manière forte les valeurs humanistes et de solidarité, que le destin d’hommes ordinaires s’est transformé en une aventure extraordinaire.

Dans chaque aventure, il faut des chefs. Des hommes expérimentés pour mener les batailles face à une armée puissante. Le Bataillon comptait parmi les siens des hommes remarquables.

71 ans après, on se rend compte que le souvenir de ces hommes est encore présent dans les mémoires. Il convient de l’entretenir auprès des jeunes générations afin d’éviter de reproduire les erreurs du passé.

L’évocation du Bataillon de l'Armagnac doit rappeler à chaque Gersois le courage de ses 570 volontaires. Leur courage n’a pas été vain car il nous a permis de nous réconcilier avec les valeurs fondatrices de la république française : la liberté, l’égalité et la fraternité. En cela, nous serons éternellement reconnaissants aux hommes du Bataillon de l’Armagnac et de la résistance française.

Vive la France ! Vive la République ! Vive le Gers !



Inscription à la newsletter