Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Actualités

Protéger nos sportifs de haut niveau.

Crée le 12/06/2015
Le groupe socialiste défend ce lundi 08 juin 2015 une proposition de loi visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels. Ce texte a pour objectif de stabiliser les parcours de ces milliers de sportifs qui participent au rayonnement de la France mais dont les situations sont souvent précaires et qui peinent à se reconvertir une fois leur carrière terminée.

Avec la médiatisation croissante du sport et son entrée dans l’ère de la mondialisation, le sport est devenu un vecteur d’influence et de rayonnement de premier ordre. Cette médiatisation mondiale a fait émerger une économie et un marché que les experts estiment à plus de 600 milliards d’euros par an et qui, pour les pays développés, constituerait entre 1,5 % et 2 % du PIB. Par ailleurs, l’importance des fonctions sociales et éducatives du sport n’a pas besoin d’être démontrée : le sport est un puissant facteur d’intégration républicaine et participe directement et efficacement au renforcement de la cohésion sociale et nationale.

Et pourtant, malgré de louables initiatives qui malheureusement restent isolées, la quasi-totalité des sportifs de haut niveau et des sportifs professionnels sont mal ou insuffisamment préparés à une intégration sociale réussie à l’expiration de leur carrière sportive. Ils ont participé au rayonnement de la France mais celle-ci ne parvient pas à les préparer correctement à leur reconversion.
 
De plus, la plupart des athlètes de haut niveau exercent leurs activités sportives dans des conditions matérielles et sociales précaires. Parallèlement, la majorité des sportifs professionnels, liés généralement à un club par un contrat de travail à durée déterminée d’usage, ne sont pas dans des situations juridiques en adéquation avec l’originalité de l’organisation et de la pratique du sport de compétition. Quelques autres, qui participent selon leur libre choix à des tournois dans les différents pays de la planète en accomplissant leur pratique compétitive en leur nom personnel et pour leur propre compte, n’ont pas, eux, de rattachement juridique clairement identifié.
 
Dans l’ambition de remédier à ces dysfonctionnements préjudiciables, M. Thierry Braillard, secrétaire d’État aux sports, a sollicité des experts de divers horizons sportifs et juridiques afin de présenter, dans un rapport circonstancié, des préconisations permettant aux sportifs de haut niveau et aux sportifs et entraîneurs professionnels de disposer d’un positionnement juridique et social approprié aux particularismes de leur activité sportive et à la place qu’occupe cette dernière dans la société.
 
Les dispositions législatives proposées ont pour but de permettre l’insertion citoyenne et professionnelle des athlètes de haut niveau et de les protéger en cas d’accidents de sport, et de sécuriser la situation juridique et sociale des sportifs et entraîneurs professionnels. Par ailleurs, elles visent à reconnaître au plan législatif le Comité paralympique et sportif français en tant que représentant du mouvement paralympique français.




Inscription à la newsletter