Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Actualités

Explication de vote sur le PLFSS 2017.

Crée le 03/11/2016
Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour l’année 2017 a donc été adopté hier en première lecture par les députés.

Plusieurs raisons justifient mon soutien apporté à ce texte comme ce fut le cas sur l’ensemble des PLFSS débattus durant cette législature.

Grâce aux réformes entreprises depuis 2012, le déficit a finalement été ramené à 3,7 milliards d’euros.

En 2017, il sera de quelque 400 millions d’euros ce qui signifie que l’équilibre des comptes sociaux sera rétabli pour la première fois depuis 2001. Ce PLFSS présente trois branches du régime général sur quatre à l’équilibre. Nos mesures de redressement ont permis de préserver la Sécurité sociale tout en ouvrant de nouveaux droits à chacun.

Le PLFSS 2017 poursuit ces avancées concrètes et bénéfiques pour notre département ses habitants grâce à :

-    la pérennité de l’accès aux médicaments innovants ;

-    la réduction du reste à charge des ménages en matière de santé ;

-    la progression de l’ONDAM de 2,1 % permettra, quant à elle, de financer les mesures salariales dans la fonction publique hospitalière et la convention médicale ;

-    le renforcement des politiques d’aide aux familles modestes en soutenant la garde des jeunes enfants et en créant l’agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires ;

-    la Protection universelle maladie (PuMa) protégeant des ruptures de droit ceux qui changent souvent de situation professionnelle, notamment les travailleurs saisonniers ;

-    les droits à la retraite pour les salariés exposés à la pénibilité ;

-    la baisse voire l’exonération de la CSG pour 550.000 retraités modestes ;

-    l’abondement du fonds de restructuration d’un nouveau fonds de soutien aux services d'aide à domicile, doté de 50 millions d'euros.

Le contexte démontre que la gauche est la seule à pouvoir redresser les comptes publics tout en garantissant de nouvelles protections (retraite à 60 ans pour les carrières longues, accès à la contraception, généralisation du tiers-payant…).


Retrouvez l'ensemble du dossier législatif du texte : cliquer ici

Inscription à la newsletter