Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers Mission d'évaluation de l’accès aux droits sociaux La dette des établissements publics de santé

Actualités

Gers Solidaire : un réseau innovant d'échange et de partage.

Crée le 24/03/2017
Retrouvez l'intervention prononcée par Gisèle Biémouret lors de la réunion de présentation du projet de GIP "Gers Solidaire" en présence d'élus locaux et des bénévoles des associations participant au projet.


---
Avant toute chose, en mon nom mais également celui du président Philippe Martin, je vous souhaite la bienvenue au sein du Conseil départemental du Gers.

Je vous remercie d'avoir répondu présents et nombreux à cette présentation d'un projet qui nous tient tous à cœur, le projet : "Gers Solidaire".

La récente réforme territoriale a conforté les Conseils Départementaux dans leur rôle de chef de file des solidarités. Au sein des institutions locales, le Département répond à l’impératif de l'action sociale qui fonde notre République.

A l’inverse du sentiment d’abandon que l’on voudrait insinuer dans les territoires ruraux nous avons fait le choix de plus de territorialité.

Concrètement, nos services se déploient sur un réseau de proximité et d’accessibilité au public. Leur organisation se répartit sur trente neuf sites sur tout le Gers. Ce sont 170 agents qui reçoivent dans l’année près d’un Gersois sur dix venant solliciter notre soutien.

Ce soutien se caractérise par de l’écoute, de la considération et surtout de l’accompagnement. Collectivité en charge de tous les âges de la vie, le Département permet aux personnes les plus fragiles d’avoir un avenir, d’envisager des perspectives, de retrouver confiance ou de vieillir dignement.

Ces gestes de soutien, d’écoute et  d’accompagnement vous parlent puisque vous les appliquez aussi à votre niveau. Je souhaite saluer l’engagement qui est le vôtre envers nos concitoyens en situation de précarité voire de détresse. Votre engagement, pour l’essentiel en tant que bénévoles, atteste de la capacité de notre société à ne pas se résigner face aux tentations d’individualisme et d’exclusion.

Comme toutes les collectivités locales, il revient au Département de rénover ses actions, de les réinventer pour s'adapter aux évolutions de la société.

La genèse de notre action est née d’un dialogue avec différents responsables d’associations, dont la Banque Alimentaire pour citer la première d’entre elles. Ce dialogue fut alors lié aux incertitudes planant sur l’aide alimentaire au niveau européen. Nos échanges ont permis d’esquisser les premiers contours du projet « Gers Solidaire ».

A travers mon expérience d’élue nationale siégeant au Conseil National de Lutte contre les Exclusions, je sais combien ce projet est emblématique à plusieurs titres. En effet, il contribue à l'investissement social au service des solidarités de proximité. Emblématique, car il s’inscrit dans le domaine de l'aide alimentaire, un domaine particulièrement complexe et sensible.

Pour y parvenir, notre projet prévoit d'allier les forces des collectivités locales avec l'ancrage des différentes associations engagées sur le terrain. C’est particulièrement ambitieux et novateur de tenter à coopérer tous ensemble. L’idée d’unir les forces des collectivités avec celles du mouvement social et associatif est en voie de réalisation avec la signature prochaine d’une convention concrétisant nos intentions.

Territorialité, considération, efficacité, innovant, le projet « Gers Solidaire » s’inscrit dans la réalité les principes d'égalité et d'inclusion sociale. Il sera un service supplémentaire à une population vis-à-vis de laquelle nous devons être mobilisés ensemble.

Avec mes collègues conseillers départementaux, je souhaite que « Gers Solidaire » puisse réussir et servir d’exemple de coopération de tous les acteurs de l’aide alimentaire. Je reprendrai comme leitmotiv une citation de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde », humblement, il nous revient ensemble de réaliser ce changement à l’échelle du Gers, et j’y crois !

Je vous remercie et je laisse la parole à Yannick Bompart – directeur général adjoint en charge de la Solidarité.





Inscription à la newsletter