Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers Mission d'évaluation de l’accès aux droits sociaux La dette des établissements publics de santé

Actualités

Audition et question posée à Françoise Nyssen (min. de la culture).

Crée le 19/07/2017
Commission des affaires culturelles du 19 juillet => audition de Françoise Nyssen, ministre de la culture, sur les projets de son ministère.

Retrouvez ma question sur les moyens alloués aux bibliothèques publiques. Réponse prochainement ajoutée à l'article.

---

Madame la Ministre,

La lecture publique participe de l’insertion sociale et de la lutte contre la précarité. Les bibliothèques sont un lieu d’apprentissage de la citoyenneté, elles peuvent aider à la formation, à la recherche de l’emploi, à l’insertion des populations précaires comme le montre la Bibliothèque Publique d’Information qui en est l’exemple le plus abouti.

Dès 2012, le précédent Gouvernement avait engagé une politique volontariste en faveur de développement de la lecture tant au niveau central avec le projet de rénovation de la BPI comme au niveau déconcentré avec la poursuite notamment des dispositifs des contrats territoire-lecture qui rencontre un vif succès autour de partenariats entre l’Etat et les collectivités territoriales mobilisant tous les acteurs de la lecture sur un territoire.

La dernière étude publiée par votre ministère il y a quelques jours sur les publics et les usages des bibliothèques en France montre que cette politique volontariste porte ses fruits puisque la fréquentation des bibliothèques est en progression constante.

Vous avez récemment présenté un discours ambitieux en faveur des bibliothèques devant le Congrès de l’Association des Bibliothécaires de France, notamment concernant l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques territoriales puisque vous souhaitez mettre en place un comité de pilotage pour sensibiliser les collectivités sur cette question et définir les modalités du soutien de l’Etat
Aussi, Mme la Ministre, nos inquiétudes sont doubles.

Pouvez-vous nous assurer que les crédits consacrés aux politiques de lecture publique dans le futur projet de loi de finances seront sanctuarisés alors qu’on nous annonce des coupes sombres dans tous les budgets ?

De même, les annonces fiscales concernant les collectivités, faites à la Conférence des territoires hier, ne sont en rien pour nous rassurer sur la pérennité du financement des bibliothèques alors que les expériences passées ont généralement montré qu’en période de restrictions financières, les premiers budgets sur lesquels on rogne sont les budgets de la culture ? Malgré toute votre bonne volonté et votre sincérité dont je ne doute pas, comment allez-vous gérer ce paradoxe ?




Inscription à la newsletter