Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers Mission d'évaluation de l’accès aux droits sociaux La dette des établissements publics de santé

Actualités

Situation dans les EHPAD : question à la ministre de la santé.

Crée le 02/02/2018
Mardi 30 Janvier, journée de mouvement national des personnels des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes – les EHPAD – nous avons été plusieurs députés à saisir l’attention de Mme la Ministre des solidarités et de la santé, pour lui rappeler la situation préoccupante constatée dans les EHPAD.

En effet, l’augmentation du niveau de dépendance des résidents alourdit la charge de travail des personnels soignants.  L’accroissement des besoins, le détonateur de la suppression des contrats aidés depuis cet automne aboutissent à des contraintes budgétaires croissantes qui ne sont plus supportables.

Alors que l’Europe affiche un taux moyen de 1 agent par résident, le taux d’encadrement n’est en France que de 0,6. Cette dégradation des conditions de travail dans les EHPAD conduit à l’épuisement des personnels, à une véritable souffrance au travail, et peut se traduire, malgré leur dévouement, par une grave détérioration de la prise en charge de nos personnes âgées dépendantes.

Mme la Ministre a indiqué plusieurs initiatives qu'il conviendra de suivre les effets :

- la sollicitation du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie et au Haut conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge pour établir un rapport sur le problème de la dépendance et sur le modèle des EHPAD de demain.

- la nomination prochainement d'un inspecteur de l’inspection générale des affaires sociales, M. Pierre Ricordeau, médiateur, afin d’expertiser les appréciations divergentes des conditions de déploiement et des conséquences budgétaires de la réforme existant entre certains départements, certaines fédérations et les services du ministère.  M. Ricordeau devra faire remonter ses remarques ainsi que rendre compte des difficultés rencontrées, et faire des propositions en vue d’adapter la réforme aux réalités de terrain.

Elle rappelle que 160 millions d’euros ont été alloués aux établissements en difficultés, et que les EHPAD publics, qui peuvent perdre davantage, bénéficieront d’un plan d’accompagnement. En lien avec les départements, elle souhaite identifier les établissements qui doivent bénéficier en priorité d’aides particulières. Elle souhaite missionner l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux et renforcer les agences régionales de santé pour aider les EHPAD à se restructurer.





Inscription à la newsletter