Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Actualités

Proposition pour la régulation de l'installation des médecins.

Crée le 28/11/2019
La problématique des déserts médicaux s’intensifie avec un creusement des inégalités d’accès :

  • 8 millions de Français vivent dans un désert médical
  • 5% de la population réside à plus de 45 minutes d’un cabinet (pédiatre, ophtalmo gynéco)
  • certains territoires comptent moins de 5 médecins pour 10.000 hab. quand d'autres en recensent plus de 30

La cause du problème est connue : seuls 8.000 nouveaux praticiens sont formés par an, contre 13.000 en 1970 et les départs à la retraite ont été multipliés par six en dix ans. Ils devraient concerner près de 7.000 généralistes ou spécialistes en 2024.

En parallèle, la demande pour les soins s'accroit notamment du fait de l’accroissement et du vieillissement de la population.

Ces tendances risquent de s'accélérer dans les prochaines années notamment eu égard à l'âge moyen des généralistes, dont la moitié a plus de 60 ans.

Aussi, le nombre important de départs à la retraite dans les prochaines années, conjugué au maintien du numerus clausus jusqu'à cette année, vont conduire à l'avenir à une raréfaction des médecins, risquant d'accroître fortement les difficultés d'accès aux soins dans les déserts médicaux et de conduire à une extension de ces difficultés aux territoires périurbains.

Retrouvez en vidéo et en téléchargement la proposition de Guillaume Garot et cosignée par Gisèle Biémouret dédiée à la lutte contre la désertification médicale et pour la prévention. Celle-ci comprend des mesures dont l’application permettrait d’endiguer la désertification médicale en instaurant le conventionnement territorial des médecins selon les besoins de la population.


Inscription à la newsletter