Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Presse locale

Condom : Parsabeau, le virage va être reprofilé

Crée le 19/07/2013
Situé entre Condom et Gazaupouy, réputé accidentogène, le tristement célèbre virage de Parsabeau fait depuis mercredi l’objet d’importants travaux visant à en modifier le profil. Des aménagements qui devraient améliorer nettement la sécurité des automobilistes mais aussi faire taire les polémiques récurrentes à son sujet, réapparues notamment l’an passé, lorsque ce tronçon de la départementale 931 avait été le théâtre d’un accident grave, qui avait failli coûter la vie à une lycéenne condomoise. «On nous a alors faits passer pour des assassins et des menteurs», déplore Gisèle Biémouret, vice-présidente du conseil général.

«Mais s’il y avait semble-t’il régulièrement des sorties de route à ce niveau, celles-ci n’étaient pas signalées aux services du conseil général et, en dix ans, il n’y avait pas eu d’accident grave». Quoi qu’il en soit, le terrible accident survenu en avril 2012 aura eu un effet déclencheur pour le projet de réaménagement du virage, engagé un an plus tard. Depuis mercredi, les engins sont à l’œuvre sur un chantier qui se déroulera en deux temps. «Les levés topographiques ont montré un défaut de la courbe et de son adhérence et le profil du virage va donc être revu, la courbe sera élargie, relevée et adoucie, avec un axe déplacé d’un mètre grâce à un achat de terrain», explique Nathalie Rougeoreille, directrice adjointe de la direction des déplacements et infrastructures (DDI) du Gers. «Cette première opération va durer deux semaines. La seconde phase, également réalisée en régie, verra l’installation de glissières de sécurité sur le pont et côté Gazaupouy, début août, puis le changement de celles qui sont déjà en place dans la courbe côté Condom, en septembre».

Un chantier long et difficile en raison d’un passage important de véhicules (4 000/jour) dont 5 à 8 % sont des poids lourds, «mais la circulation ne sera pas interrompue ; elle restera alternée, même le week-end», note Nathalie Rougeoreille. Un chantier d’un montant de 130 000 €, comprenant l’achat de terrain. À l’issue, les panneaux de limitation de vitesse à 70 km/h demeureront.

Publié le 19/07/2013

Retrouvez l'article sur le site de la Dépêche du Midi : http://www.ladepeche.fr/article/2013/07/19/1674276-parsabeau-le-virage-va-etre-reprofile.html




Inscription à la newsletter