Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Presse locale

Un 22ème collège gersois en 2017, «sur» l'Isle-Jourdain.

Crée le 03/09/2013
Le conseil général vient d’acter la décision de construire un collège sur le secteur de l’Isle-Jourdain. Un investissement de 20 millions d’€, livré à la rentrée de 2017.

C’est décidé, «l’Est» gersois en plein essor démographique, aura un collège supplémentaire. Un établissement de 600 places pour «désengorger» les collèges du secteur existants (Isle-Jourdain, Gimont, Samatan, Mauvezin) et répondre aux nouveaux besoins, en lien avec cet essor qui s’annonce durable. Hier en annonçant cette construction (coût: 20 millions d’€, livraison: septembre 2017) que vient d’acter le conseil général, son président Jean-Pierre Pujol avec Gisèle Biémouret et Philippe Dupouy, n’ont pu préciser quelle sera la commune d’accueil. Réponse durant le premier semestre 2014, au terme des «recherches foncières». Mais c’est bien sûr l’Isle-Jourdain qui tient la corde et sauf grosse surprise, c’est bien sur cette commune, la seconde la plus peuplée du Gers après celle d’Auch, que sera construit le 22ème collège gersois.

Une construction «historique» souligne Jean-Pierre Pujol puisque depuis près de 40 ans, aucun collège n’avait été construit sur le département. En effet, à Aignan (1995) comme à Auch (Carnot) ensuite, des bâtiments «existants» furent transformés pour accueillir les collégiens alors que le 22ème collège, sans internat, sera construit de A à Z. Une construction qui selon les élus socialistes du conseil général, «profite de la priorité accordée à l’éducation par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault». Selon eux, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, ce projet de 22ème collège ne pouvait pas aboutir, du fait notamment de la disparition programmée des départements et des «suppresssions massives de postes dans l’Education nationale».

Aujourd’hui, poursuit Jean-Pierre Pujol, c’est avec «sérénité et ambition» que le département s’engage pour ce collège «car l’accord obtenu par l’association des départements avec le gouvernement sur la compensation des dépenses sociales, offre au conseil général du Gers des perspectives budgétaires propices à un tel investissement». De l’ordre de 20 millions d’€ donc, entièrement à la charge des finances départementales. Pour les élus visiblement heureux de présenter ce beau projet, il va de soi que le fonctionnement de ce nouveau collège qui dans ce format devrait employer entre 70 et 80 personnes (enseignants, administratifs, cantine, entretien...), ne se fera pas «au détriment d’autres petits collèges ruraux plus fragiles». C’est «en large concertation» avec la communauté éducative, les parents d’élèves et les élus du secteur que «le conseil général va mener à bien à ce projet».

Publié le 03/09/2013 à 03:51

Retrouvez l’article sur le site de la Dépêche du Midi : http://www.ladepeche.fr/article/2013/09/03/1700625-un-22eme-college-gersois-en-2017-sur-l-isle-jourd...



Inscription à la newsletter