Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Presse locale

Condom : la rénovation de l'EHPAD enfin lancée.

Crée le 29/11/2014
La Santé près de chez vous - Condom (32) - Centre hospitalier
 
Enfin ! Comme l'a souligné hier la sous-préfète Marlène Germain, cette exclamation pourrait résumer à elle seule le sentiment de tous ceux qui ont accompagné le projet jusqu'à cette cérémonie de pose de la première pierre de l'Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de l'hôpital de Condom, hier après-midi. Enfin ! Un vrai soulagement accompagne il est vrai le lancement des travaux, tant ce dossier aura connu de revers, de faux espoirs et de retards, alors que les conditions d'accueil des personnes âgées sont jugées depuis longtemps indignes, malgré l'engagement et l'abnégation dont fait preuve depuis toujours le personnel de l'établissement.

C'est Gisèle Biémouret, présidente du conseil de surveillance du centre hospitalier, dont l'engagement sur le dossier a été largement souligné hier, qui a parcouru en quelques dates le long cheminement réalisé jusqu'à ce jour. Si le constat de la nécessité de réaliser des travaux dans l'établissement avait été dressé dès 1995 par Jacques Moizan, alors maire de la commune, «le dossier s'est enfoncé dans une impasse d'atermoiements et de choix préjudiciables», a rapidement résumé la députée. Près de deux décennies et trois projets plus tard, c'est notamment les visites sur le site et le soutien de Xavier Chastel, alors directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS), qui ont permis de débloquer le dossier. Outre l'ARS, ce sont aujourd'hui la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) et le Conseil général du Gers qui, en apportant près de 45 % du budget nécessaire, vont rendre possible cette rénovation dont le montant des travaux s'élève à 11 millions d'euros.

Un important chantier, qui devrait s'échelonner sur un peu plus de deux ans, qui verra l'ensemble du centre hospitalier largement remanié, ses métamorphoses architecturales donnant lieu à un véritable projet de vie pour les personnes âgées accueillies, et leurs familles. 60 lits, qui comme l'a souligné Philippe Martin, président du conseil général, avec le projet auscitain, viennent boucler le programme d'humanisation des maisons de retraite engagé par le département en 1998.

J.R.

Publié le 29/11/2014 à 03:50, Mis à jour le 29/11/2014 à 07:57

Retrouvez l’article sur le site de la Dépêche du Midi : http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/29/2001228-la-renovation-de-l-ehpad-enfin-lancee.html



Inscription à la newsletter