Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Presse locale

Condom : Les Lumières de la ville remplissent les salles

Crée le 15/06/2015
Malgré une fréquentation en hausse du cinéma, un déficit se creuse .
Près de 18 000 spectateurs et 333 films projetés en 2014 sur les écrans : c'est la réalité du cinéma gérer par l'association Les Lumières de la ville. La tenue de l'assemblée générale se veut un moment fort dans la vie de l'association, toujours accompagné d'un temps convivial comme sait en organiser tout au long de l'année l'équipe de la présidente Claudine Decremps.

Côté chiffres

LES TARIFS

CARTE D’ADHESION : 18 euros individuels ; 32 euros par couple. TARIF NORMAL : entrée 6 euros, 5 euros adhérents et séance du lundi, moins de 14 ans : 4 euros.
Le temps aussi de faire les comptes. Et là, malgré une hausse des entrées, la multiplication des animations et les partenariats avec les associations et les écoles, force est de constater que pour la deuxième année consécutive, le bilan financier est dans le rouge.
Il n'y a pas péril en la demeure et pour l'heure la trésorerie peut faire face : « Mais cela ne pourra pas durer », a expliqué Claudine Decremps, en commentant les chiffres. Pour elle, pas question pour le moment de choisir la facilité d'augmenter le tarif des places (6 euros en tarif normal) « même de quelques centimes ». Considérant aussi que des prix abordables pour tous c'est un accès facilité à la culture.
Le label Art et essai : un atout

L'arrivée du numérique a engendré un coût supérieur, tout comme la revalorisation du salaire du projectionniste. Il faudra faire de nouvelles économies ou trouver de nouvelles recettes. Les partenaires que sont les collectivités participent à la bonne marche du cinéma : le Conseil départemental qui est propriétaire des murs, et dont la représentante, Gisèle Biémouret, a promis d'examiner la facture d'entretien et de maintenance pour faire baisser les charges, la municipalité, qui par son soutien logistique à Ciné 32 contribue à financer la structure condomoise.

Un appel a été lancé aux communes limitrophes et le maire de la ville et président de la Communauté de communes de la Ténarèze (CCT), Gérard Dubrac, a promis de faire part aux maires de la sollicitation de l'association, même si pour l'heure la compétence culturelle n'est pas du domaine de la CCT. L'un des atouts de la structure, c'est aussi la salle d'art et essai reconnue officiellement, ce qui lui permet de recevoir tous les ans une prime du CNC d'un peu plus de 20 000 euros.

Bernard Courtès

Publié le 15/06/2015 à 03h45 , modifié le par Bernard Courtès
http://www.sudouest.fr/2015/06/15/les-lumieres-de-la-ville-remplissent-les-salles-1951239-2362.php


Inscription à la newsletter