Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Presse locale

Castelnau sur l'Auvignon : l'émouvant hommage aux combattants.

Crée le 26/06/2015
Haut lieu de la résistance de la Seconde Guerre mondiale, le village de Castelnau-sur-l'Auvignon est décoré de la croix de guerre 39-45. Lieu de poste de commandement du réseau «Wheelwright» créé par l'officier britannique Georges Starr sur les fondations du réseau de résistance local «Victoire», le village a été attaqué par l'armée allemande le 21 juin 1944 où pendant des heures de farouches combats eurent lieu. Le village fut détruit et de nombreux maquisards trouvèrent la mort. En ce dimanche du 71e anniversaire, un hommage solennel et émouvant a été rendu à ces valeureux combattants de différentes nationalités notamment les guérilleros républicains espagnols qui payèrent un lourd tribut. Tous unis par leur idéal de liberté et de lutte contre la barbarie nazie.

A 10 h 40, les cloches de l'église appelèrent le cortège composé de quarante porte-drapeaux pour une messe célébrée par l'abbé Comminges avec une évocation particulière à Maurice Lalanne, résistant condomois disparu récemment et fidèle aux cérémonies des combats du 21 juin. Parmi les officiels, on notait la présence de Gisèle Biémouret et Philippe Martin, députés du Gers ; Franck Montaugé, sénateur, maire d'Auch ; Jean-Claude Peyrecave, conseiller régional ; les maires, les autorités militaires, les présidents d'associations patriotiques, les enfants des écoles et la population venue en nombre.

Néanmoins, la présence de Mme Jeanne Robert, institutrice du village et cofondatrice du réseau Victoire, a été la plus marquante, toujours aussi étonnante par sa gentillesse, son élégance naturelle et sa mémoire sans faille de cette époque malgré ses 100 ans passés. Le discours de Maurice Boison, maire de Castelnau-sur-l'Auvignon, et celui de la sous-préfète de Condom Marlène Germain, représentant le préfet du Gers, se sont rejoints sur la transmission aux jeunes générations des valeurs républicaines, de la liberté, du devoir de mémoire, ainsi que le respect de l'autre. L'appel des morts, l'hymne national, «Le Chant des partisans», interprétés par la musique de Valence-sur-Baïse, ainsi que les dépôts de gerbe ont ponctué cette cérémonie. L'assemblée se rendait à l'issue au cimetière du village. Un apéritif et un repas fraternel clôturaient cette journée du recueillement et de la reconnaissance.

La Dépêche du Midi

Publié le 26/06/2015 à 03:51, Mis à jour le 26/06/2015 à 07:55



Inscription à la newsletter