Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret Une députée à votre écoute et au service du Gers

Presse locale

Cazaubon : Sainte-Barbe.

Crée le 18/01/2016
Samedi soir, au château de Moutiques, en présence de la députée Gisèle Biémouret, du président du Casdis (conseil d’administration du service départemental incendie et secours ), Bernard Gendre, des conseillers départementaux Isabelle Tintané et Vincent Gouanelle, du maire de Cazaubon Jean-Michel Augré, du directeur du Sdis ( service départemental incendie secours ), le colonel Éric Meunier, du représentant de l’Union départementale Pierre Casabonne, du commandant de la compagnie  Armagnac Jean-Michel Belloc et des maires du secteur d’intervention, les sapeurs-pompiers volontaires, ont fêté leur sainte patronne.

Hommage aux sapeurs-pompiers
Le chef du centre de Cazaubon, le lieutenant René Santalucia, après avoir souhaité la bienvenue aux personnalités et aux sapeurs-pompiers, a ouvert la cérémonie en revenant sur les évènements qui ont endeuillé la France : «  Notre pays a été marqué durement tout au long de l’année 2015 et notre corporation a été sollicitée très fortement au niveau national. Face à ces divers drames de nature différente, les pompiers ont été présents, ils sont toujours présents, c’est leur fonction et leur devoir. Les sapeurs-pompiers volontaires ont joué leur rôle. Ils le font à chaque fois quel que soit la nature de l’engagement opérationnel  auquel ils doivent faire face. Ayons ensemble une pensée pour toutes les victimes de ces drames et manifestons une marque de réconfort pour toutes les familles touchées au plus profond de leur être. »

Bilan opérationnel de l’année 2015
Au cours de l’année 2015, les sapeurs-pompiers du Centre d’Intervention et de Secours de  Cazaubon a réalisé 325 interventions. 24% de plus qu’en 2014. Les interventions se répartissent ainsi : 41 opérations diverses, 22 accidents sur la voie publique, 24 incendies divers (bâtiments, feux d’herbes et feux de forêt), 238 secours à personnes ce qui représente encore cette année 74% de l’activité des sapeurs-pompiers cazaubonnais. Le lieutenant Santalucia a précisé : « Dans ces interventions de secours à personnes, il y a une part non négligeable de transport par carence d’ambulances et de déclenchement de présence verte  par inadvertance. La plupart de nos interventions se situent entre 7 heures et minuit. »
Label employeur partenaire des sapeurs-pompiers
Le lieutenant Santalucia  a rappelé qu’au printemps 2015, le SDIS a signé à nouveau une convention avec la mairie de Cazaubon, afin que les personnels agents territoriaux sapeurs-pompiers, puissent être mis à disposition pour porter secours pendant la journée, en semaine, si besoin est : «  Pour la commune  cela représente 6 personnes. Cette valorisation s’est concrétisée par l’obtention du label  délivré par le Préfet du Gers et le président du CASDIS. Je sais que pour le conseil municipal de Cazaubon et monsieur le maire, il y a là une importante prise de conscience et qu’ils assument et prolongent ce choix qui date de plusieurs années. Je tiens, au nom de la population, à vous en remercier publiquement. »
Formations

Les pompiers ont en moyenne 33 heures de formation continue, recyclages, manœuvres, soit trois heures par mois et par pompier. De plus en 2015, 520 heures de formation ont été dispensées aux sapeurs-pompiers pour la formation initiale donnée aux nouvelles recrues, pour du recyclage, pour acquérir de nouvelles compétences, mais aussi pour les formateurs qui œuvrent pour encadrer et animer les stages.

Remerciements
Le lieutenant a profité de l’occasion  pour remercier le maire de Cazaubon, le directeur de la cave coopérative de Cazaubon, ainsi que le directeur du Casino de Barbotan : «  Merci à vous, qui nous avez permis d’utiliser vos locaux et infrastructures pour nos différentes manœuvres FMA, et ceci est précieux. »

Le droit à la retraite
Ont fait valoir leur droit à la retraite sapeurs-pompiers : le commandant honoraire Jean-Claude Bourdieu, ancien chef du CIS de Cazaubon, le médecin commandant honoraire Christian Bianchi.

Les départs
En ce début d’année 2015, le caporal-chef Cédric Drouhot et le caporal-chef   Sébastien Duprat  ont quitté le centre de Cazaubon.  « Ils se sont installés avec leur famille  à Gabarret, où ils sont maintenant sapeurs-pompiers volontaires. Je profite de ce moment pour mettre en lumière le lien qui unit les départements de Landes et du Gers, les Centres de secours de Gabarret, Saint Justin, Villeneuve de Marsan avec qui nous avons souvent des échanges opérationnels, de par la proximité et parfois la disponibilité. Deux régions différentes mais cela fonctionne. »

Intervention des personnalités
Lors de leurs discours, le maire Jean-Michel Augré, la députée Gisèle Biemouret, la conseillère départementale Isabelle Tintané, ont souligné les valeurs humaines qui animent les sapeurs-pompiers, notamment la solidarité, leur dévouement auprès des populations, leur courage et leurs compétences.  Tous les trois ont exprimé leur attachement à ce service de proximité et au nom des élus et de la population, ils ont  remercié tous ces hommes et ces femmes, qui par leur forte implication,  se dévouent sans compter auprès de leurs concitoyens. Le nouveau président du CASDIS, Bernard Gendre par sa présence et son discours a confirmé qu’il était bien impliqué sur le terrain, rendant visite à tous les Centres de secours Gersois. Un président  très proche des sapeurs-pompiers, à leur écoute et prêt à répondre à leurs besoins, en fonction  des finances disponibles. Il compte bien dans l’intérêt de la population  poursuivre le développement du CASDIS et donner les moyens pour assurer les meilleurs secours.

Remise des médailles aux récipiendaires et remise de galons aux promus
Pour ses 30 ans de service, le caporal-chef  Jean-Paul Tintané a été décoré de la médaille d’honneur des sapeurs-pompiers, échelon or. Pour ses 20 ans de service, le caporal-chef Yves Dubedat, a été décoré de la médaille d’honneur, échelon argent.

Delphine Bréant a été promue au grade de sergent, ainsi que Franck Bibe et Jean-Paul Tintané. Philippe Marciano a été promu au grade de caporal, Mathieu Couvreur au grade de 1ere classe, ainsi que Michael Stina.

Lien vers l'article du Journal du Gers ici


Inscription à la newsletter