Un geste pour la planète : l'impression de cette information est-elle vraiment nécessaire ?

Question d'actualité au Gouverneement sur le compte personnel d'activité.

Crée le 13/10/2015

Gisèle Biémouret - séance du 13 octobre 2015.

Questions au gouvernement – mardi 13 octobre 2015

Ma question s’adresse à Madame la ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social,

Depuis 2012, notre majorité a mis en place des dispositifs pour accompagner les salariés dans leur vie professionnelle.

En janvier 2015, le compte pénibilité a été mis en place. C’est la garantie pour tous ceux qui ont un travail difficile, qui les use physiquement, qu’ils pourront bénéficier de la retraite plus tôt, ou d’une formation pour faire évoluer leurs carrières.

En janvier 2015 a aussi été mis en place le compte personnel de formation, qui permet à tous les salariés de s’adapter au monde du travail, quel que soit parcours.

Ces droits, les travailleurs de notre pays s’en emparent progressivement.

Chers collègues, le 1er janvier 2017 une nouvelle étape va être franchie. Vendredi dernier, France Stratégie a remis au Premier ministre un rapport sur la mise en place du compte personnel d’activité. C’est la garantie pour tous les salariés de bénéficier d’une vraie sécurité sociale professionnelle, même lorsqu’ils connaissent le chômage.

Le compte personnel d’activité va simplifier tous les dispositifs existants en les fusionnant en un seul et même compte. Ce compte doit être facile à utiliser, pratique, disponible pour tous les travailleurs, même lorsque ces derniers connaissent le chômage. Il doit s’adapter aux vies professionnelles d’aujourd’hui qui ne se font plus dans une seule entreprise. Il doit ouvrir le droit à des formations, qui permettent à chacun d’évoluer.

Madame la Ministre, lundi prochain, vous ouvrirez les débats de la conférence sociale, le compte personnel d’activité doit faire l’objet d’une concertation avec tous les partenaires sociaux. Pouvez-vous nous dire quels sont vos objectifs pour que cette avancée sociale soit mise en œuvre ?