Un geste pour la planète : l'impression de cette information est-elle vraiment nécessaire ?

Courrensan : une Sainte-Barbe particulière.

Crée le 15/01/2016


La commémoration de la Sainte-Barbe à Courrensan a été l'occasion pour le chef de centre Patrick Lian de revenir sur les interventions de 2015 qui ont été de 68 contre 71 en 2014. Ces interventions réalisées par les 20 sapeurs prouvent, si besoin, la nécessaire existence de ces centres de secours dans les bourgs gersois. Patrick Lian a souligné le nombre d'heures fournies par ces sapeurs-pompiers volontaires, qui ont dépassé les 5 000 ! Il s'est félicité de constater que, outre leurs obligations, les pompiers de Courrensan n'ont pas hésité à se mobiliser pour le Téléthon.

Une note très rose dans cette intervention puisque 4 naissances sont venues égayer les foyers de pompiers.

Puis ce fut, devant un parterre, composé du lieutenant-colonel Meunier, commandant du SDIS du Gers ; du commandant Clarie, commandant le groupement Nord ; de Gisèle Biémouret, députée ; de Didier Dupront, vice-président du conseil d'administration, représentant Bernard Gendre, du binôme de conseillers départementaux, la remise de médailles et de promotions.

Parmi les récipiendaires, Courrensan peut se targuer de compter deux cas assez rares.

En effet, ont reçu la médaille pour 20 ans de services (sans respecter la préséance des grades) : l'adjudant Roland Billières, également élevé au rang d'adjudant-chef ; outre ses 20 années de services dans le centre de Courrensan, R. Billières présente la double casquette de pompier mais aussi de maire de son village, ce qui doit être assez rare pour ne pas être mentionné. Son supérieur hiérarchique est le lieutenant E. Hulshoff qui a reçu la médaille pour 20 ans de services et qui présente lui aussi la particularité d'avoir été le premier Néerlandais à intégrer les pompiers gersois avec demande de dérogation pour cela. Mylène Libespère a reçu également cette médaille et aussi les ficelles de sergent-chef ; Y. Bachelier est promu au grade de sergent, Kévin Sauques au grade de caporal-chef et Zoé Weeb de 1re classe.


La Dépêche du Midi