Gisèle Biémouret

Députée du Gers

Bienvenue sur le site de Gisèle Biémouret --> Une députée à votre écoute et au service du Gers

Actualités

Audition de Mme Brigitte BOURGUIGNON, Ministre déléguée chargée de l’autonomie

Crée le 10/03/2021
Madame la Ministre,

Nous nous réjouissons de vous revoir parmi nous mais cette fois en tant que Ministre.
Je souhaitais (à mon tour) avoir une pensée émue pour Paulette Guinchard qui vient de nous quitter et saluer l’engagement de sa vie qui a abouti à la création de l’APA et a permis à nos concitoyens âgés en perte d’autonomie, d’aborder la dernière partie de leur vie dans la dignité. 

Madame la Ministre, je ne sais pas si nous aurons l’occasion d’examiner la loi Grand âge et autonomie lors de cette législature mais je l’espère.

Ce sont nos ainés qui payent un lourd tribut durant cette crise sanitaire, inhumaine pour eux. Quelle place souhaitons-nous leur donner dans notre société ? Considérons-nous qu’ils sont des citoyens à part entière ? Avec la loi d’adaptation de notre société au vieillissement, nous avions commencé à y répondre positivement.

Cette crise du Covid devient largement traumatique pour les familles. Vous le savez, j’ai interrogé récemment Olivier Véran en séance sur l’inhumanité des protocoles de visites aux malades hospitalisés dans les hôpitaux et je profite pour rendre à nouveau hommage au combat de Stéphanie Bataille qui souligne combien le coranavirus n’a fait qu’éclairer nos manquements.

Un protocole de recommandations destinées à alléger les restrictions sanitaires a été envoyé aux directeurs d’Ehpad. Il mentionne que seuls les résidents ayant reçu leurs deux doses de vaccin, 14 jours après la seconde injection, peuvent sortir à nouveau pour une journée en famille.  Cela reste encore trop contraignant. 

Car la réalité est que depuis un an, ils ont été isolés et non protégés. Je regrette de le dire aussi crument et il ne s’agit pas de vous en rendre responsable mais je le vis ainsi au quotidien à titre personnel et en tant qu’élue. 

Ce protocole ne semble pas non plus compatible avec l’esprit de la décision du Conseil d’Etat en raison de son caractère attentatoire aux libertés publiques et ne fait pas l’unanimité auprès des directeurs d’Ehpad. 

Vous avez annoncé hier soir sur France Inter la rédaction d’un nouveau protocole, comment allez-vous vous faire cohabiter en Ehpad, les résidents vaccinés et les non vaccinés ?



Inscription à la newsletter